Le Mont-Blanc d'Angelina avec Christophe Appert

Christophe Appert nous dit (presque) tout sur le Mont-Blanc d’Angelina

Depuis presque 120 ans, la Maison Angelina est un incontournable des rendez-vous gourmands parisiens. À l’époque, on venait déjà déguster le fameux Mont-Blanc, sa pâtisserie signature, dont l’origine est encore mystérieuse. À l’occasion des Journées du Mont-Blanc, epicery s’est rendu dans les coulisses de la Maison Angelina pour rencontrer Christophe Appert, son chef pâtissier depuis 2013.

Le Mont-Blanc, une histoire qui ne date pas d’aujourd’hui

Véritable emblème de la Maison Angelina, le Mont-Blanc est imaginé par Anton Rumpelmayer au début du XXème siècle. Mais d’ailleurs, savez-vous ce qu’il représente ? La réponse est vague, même pour le chef pâtissier Christophe Appert. Il pourrait représenter les “cheveux d’ange” qui imiteraient la coupe carrée de la nièce du fondateur, Angelina. Le Mont-Blanc pourrait aussi tout simplement évoquer une torche, pour se guider dans les alpages autrichiens. La première version, plus poétique, remporte notre suffrage.

Le Mont-Blanc se déguste de génération en génération, même le chef le constate : “Moi, en étant petit, je l’ai découvert avec mes parents, et je le fais découvrir à mon fils et ainsi de suite.” Une histoire qui n’est donc pas prête de s’arrêter là.

Le Mont-Blanc se décline, presque à l’infini

S’il est composé traditionnellement d’une meringue et d’un dôme de chantilly recouvert de vermicelles de crème de marrons, le chef pâtissier Christophe Appert n’hésite pas à revisiter le Mont-Blanc d’année en année. Caramel, fruit de la passion, fraise, cerise griotte… On peut se demander d’où le chef tient son inspiration : “Mes idées viennent de choses qui n’ont rien à voir avec le métier. Je me sers beaucoup des magazines de mode, de création.”  

Dans les coulisses de la Maison Angelina, nous avons pu découvrir le fameux “Mont-Blanc de saison” pour l’année 2021, disponible à partir du 17 novembre en boutique et sur epicery. Tenez-vous prêts, il a de l’allure !

Mont Blanc à la pistache d'Angelina

Cet hiver, le Mont-Blanc retrouve sa meringue, sa pâte de marron et sa chantilly. Mais cette fois-ci, il est associé à une base de pâte sucrée au chocolat, un cœur crémeux et une pâte à la pistache. La pistache vient apporter une touche fruitée à la création, la châtaigne ses notes boisées, et la crème son onctuosité tant recherchée. Le tout, assurant un équilibre parfait. Le secret derrière tout ça ? Du temps et surtout beaucoup d’amour. Christophe Appert nous livre un secret : pour chaque Mont-Blanc, il donne jusqu’à 110 coups de poche à douille ! Un membre de l’équipe epicery a même eu le droit de s’y essayer, et c’était presque une réussite. Mais ce qui reste sûr, c’est que pour réaliser un Mont-Blanc de la Maison Angelina, il faut avoir le coup de main d’un (vrai) chef pâtissier.

“Pour moi, la meilleure pâtisserie c’est celle que vous allez finir. Quand il n’y a pas un mot, et que tout le monde est en train de repiocher avec sa petite cuillère (…), je me dis que j’ai tout gagné.”

Christophe Appert, Chef Pâtissier de la Maison Angelina

Christophe Appert, Chef Pâtissier de la Maison AngelinaLa Maison Angelina, iconique et généreuse

Accompagné par une quarantaine d’artisans-pâtissiers œuvrant avec minutie et passion, Christophe Appert perpétue l’héritage Angelina, tout en apportant sa signature. Par petites touches, il a transformé les figures comme le Mont-Blanc, le mille-feuille, l’éclair au chocolat ou encore le succès noisette pour les alléger et les adapter aux goûts d’aujourd’hui.

Sans jamais perdre leur identité, les incontournables de la Maison Angelina s’adaptent et se redécouvrent sans cesse, que vous soyez assis dans le café mythique de la rue de Rivoli, ou dans votre canapé.

 

Les boutiques Angelina sont sur epicery !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *