Pause-déjeuner : 10 restaurants à se faire livrer au bureau

Empanadas, saucisson brioché, onigiri, mezzés… Vos pause-déjeuners vont se suivre sans se ressembler. Et pour cause, on vous a sélectionné une dizaine de tablées de quartier, qui livrent leurs chouettes recettes jusqu’à vous. Suivez le guide ! 

O-Komé, Paris 6e

Quand le snack le plus prisé des konbini (supérettes japonaises) déboule à Paris, cela nous fait décoller direct direction Tokyo ! Ici, l’onigiri, une boulette de riz fourrée selon l’humeur et le goût du chef, est façonné avec le nec plus ultra du riz japonais originaire de la région de Niigata. Le « Menu Découverte » vous en livre trois sur un plateau, salade de soba et panna cotta incluses.

Holy Restaurant, Paris 9e

Chez Holy, la gourmandise est le Saint-Graal ! Que l’on déguste ses compositions bistrotières ou ses créations caressées de saveurs originaires d’Asie du Sud-Est (le Vietnam et ses rouleaux de printemps, la Thaïlande et ses pad thaï ou son curry épicé), chacune des bouchées révèle un goût divin. Vous embarquez ? 

Bistrot Brio, Lyon

Loïc et Arnaud ont une Madeleine de Proust en commun : la brioche. Tous deux diplômés de l’Institut Paul Bocuse, ils lui réservent une place de choix dans leur bistrot de la presqu’île de Lyon. Pour mitonner le plat du jour, ils misent sur des inspirations de saison. Et vous pouvez même vous payer une tranche de saucisson brioché en entrée. Une pause-déjeuner menée avec brio, donc !

Pontochoux, Paris 3e

Taeko Sinaï, figure nippone du marché des enfants rouges, remet le couvert à quelques pas de là. Rue du Pont aux Choux, il s’adonne à son obsession : le curry japonais, beaucoup plus onctueux et moins relevé que son cousin indien. Tout un programme pour votre pause-déjeuner. En version bœuf, porc pané, poulet frit ou végé, à vous de choisir ! 

L’EntreMets, Paris 15e

Qu’elles soient ensoleillées dans une version tomate-mozzarella ou plus puristes, comme la cousine de l’originelle signature argentine à la viande hachée, les empanadas de cet EntreMets font toujours l’unanimité. Les assortiments Omnivore, Végétarien ou Carnivore conquièrent les plus indécis, qui trouveront chaussons feuilletés à leur pied. 

Pich Pich, Paris 10e

Au cœur du quartier bouillonnant des faubourgs, la cheffe Julie Sadaka cuisine au rythme byzantin. Ces recettes venues d’Arménie, de Turquie, des Balkans ou encore du Liban célèbrent la gastronomie méditerranéenne dans toute sa diversité : des mezzé aux borek, en passant par ses kofte et salades hautement colorées. 

Ricordi Trattoria, Lille

Bercé à la cuisine de sa mama sicilienne, Alexandre Ricordi s’échappe gamin en Emilie-Romagne pour aiguiser ses couteaux. À son retour à Lille, il ouvre en famille sa table éponyme où figurent des classiques de la cuisine transalpine, entrées plats et desserts inclus ! De cette trattoria à votre bureau, il n’y a qu’un pas. 

Le Dclic, Levallois-Perret

La Grèce dévoile ses atouts avec un halloumi grillé, le Japon titille le palais avec son tataki de thon au sésame, la Suède révèle son produit phare en un toast bien porté… Qu’importe le pays, dans cette cantine de saison prônant le bien-manger sain et rafraîchissant, on revisite les saveurs d’ailleurs. Idéal pour une envolée savoureuse à l’heure du déjeuner.

Da Stuzzi, Neuilly-sur-Seine

D’abord, étudiante en design, puis directrice artistique, avant de se former à l’école Ferrandi, Ingrid laisse aujourd’hui parler sa créativité aux fourneaux de sa cantine italienne, située à deux pas du Pont de Neuilly. Elle y conjugue cuisine saine et saveurs transalpines, au rythme de la saison, en version salades, soupes, plats ou pasta ! 

Tous les plats de La Table epicery sont livrés, prêts à réchauffer, avec les consignes de réchauffe du chef, pour en préserver toutes les saveurs.

Pour votre santé, mangez au moins cinq fruits et légumes par jour, plus d’infos sur http://www.mangerbouger.fr.
L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. À consommer avec modération

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.