Etal de cerises - saison

Quelle est la saison de la cerise ?

La saison de la cerise est annonciatrice du beau temps retrouvé. Il s’agit du premier fruit à noyau qui sort dans l’année. Dès le printemps, les cerisiers sont secoués pour récolter, trier et conditionner leurs productions. Tout ce processus est effectué manuellement, avant de retrouver le délicieux fruit rouge dans votre panier.

Prunus Cesarus est le nom latin de la cerise, qui appartient à la famille des rosaceae. Acidulée ou sucrée, la cerise se déguste aussi bien crue que cuite. Un peu plus calorique que d’autres fruits, elle possède néanmoins de grandes propriétés antioxydantes, en plus de son goût savoureux. epicery a fait le tour des primeurs de quartier pour lister les différentes variétés de ce petit fruit synonyme des beaux jours revenus.

Quelle est l’origine de la cerise ?

Cerises de saison

Vieille de trois millénaires avant notre ère, la culture de la cerise a probablement débuté au Moyen-Orient, même si cela n’a pas été démontré. Petit fruit, mais grandes controverses, puisque les Romains, les Grecs, les Italiens, comme les Gaulois se disputaient la primeur de l’introduction de la cerise en Europe. Quoi qu’il en soit, elle a acquis ses lettres de noblesse au cours du Moyen- Âge et depuis, sa production s’est largement développée. Il existe diverses variétés de cerises : Burlat, Reverchon, Montmorency, Guigne, Summit ou Amarelle. Cette liste n’est pas exhaustive.

Comment pousse la cerise ?

Plusieurs étapes se succèdent pour obtenir une jolie boucle de cerises pendue à la branche d’un cerisier. Le producteur choisit d’abord parmi les différentes variétés, celle qu’il souhaite greffer. Le porte-greffe sélectionné est habituellement un jeune arbre enraciné sur lequel l’on greffe le bourgeon d’un autre arbre. Le printemps venu, le relais est pris par les abeilles qui assurent la pollinisation. Il suffit de six petites semaines, pour obtenir les premières pousses. La surveillance est portée en permanence sur l’évolution des cerisiers, afin que les fruits soient cueillis au fil de leur arrivée à maturité. La cueillette est longue, car il s’agit d’une opération délicate, qui plus est, réalisée manuellement. Ensuite, vient le moment du tri et du calibrage. C’est en moyenne 10 % de la récolte qui est alors écartée, pour cause de fruits abîmés, trop petits ou insuffisamment mûrs. Enfin, les bonnes cerises sont conditionnées et acheminées jusqu’aux étals de votre primeur de proximité.

Comment choisir des cerises ?

Votre commerçant de quartier vous conseille sur le choix des cerises. Faites d’abord confiance à votre regard pour sélectionner les fruits qui vous paraissent les plus beaux. Ils doivent être charnus, brillants et bien colorés. Attention, car certaines variétés pâles sont aussi savoureuses que celles qui sont très foncées. Si vous avez un doute, vérifiez que le pédoncule est bien vert et qu’il est fermement attaché. Écartez enfin les cerises qui ont subi des meurtrissures. Si elles sont probablement succulentes, vous pourrez moins facilement les conserver.

Quelle est la valeur nutritionnelle de la cerise ?

Etal de cerises - saison

De l’eau et des glucides sont les composantes majoritaires présentes dans la cerise. L’on y trouve aussi des fibres en grande quantité et des polyphénols. Ce fruit est aussi riche en potassium. Cette composition contient d’importantes propriétés antioxydantes. Les calories contenues dans le fruit sont équivalentes à 55 kcal pour 100 g. Si l’idéal est de consommer les cerises, dès le retour de chez le primeur, vous pouvez les conserver trois jours à température ambiante et 48 heures de plus dans le bac à légumes du réfrigérateur.

La pleine saison de la cerise en France débute au mois de mai, pour s’achever en plein été au mois d’août. En plus de déguster la cerise crue, faites-vous plaisir en l’incorporant à vos préparations culinaires. Vous pouvez cuisiner une bonne pâtisserie, du type gâteau à la cerise ou clafoutis ou encore faire une compote ou un sorbet. Et que diriez-vous d’une sympathique liqueur à base de griottes ou une infusion de queues de cerises qui vous réchauffera durant les mois d’hiver ? Sans oublier de confectionner de bonnes confitures pour le petit-déjeuner. La cerise est décidément un fruit aux multiples atouts !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.