Tentazioni, ou l’histoire d’une famille sicilienne à Montmartre

Il y a 20 ans, Bruno, Silvana et leurs enfants Daniele et Francesco posent leurs valises dans le quartier de Montmartre et y ouvrent leur premier restaurant, tout en haut de la rue Lepic. En 2011, leur aventure prend un nouveau tournant : la première adresse Tentazioni voit le jour au 26 rue Tholozé. Daniele nous y accueille pour nous raconter la recette de leur succès. Retour sur une enseigne familiale qui sent bon la dolce vita.

Une histoire de transmission

Restaurateurs depuis toujours, ou presque, Bruno et Silvana ont forgé l’esprit Tentazioni au fil des années. D’abord au restaurant de la rue Tholozé, puis à l’épicerie fine et traiteur de la rue Véron ainsi qu’à la Cave, devenue aujourd’hui l’une des plus grandes caves à vins italiens de Paris, le couple sicilien fait toujours la part belle à la culture italienne dans chacune de leurs adresses. Et c’est dans cet environnement convivial que Daniele et Francesco ont grandi. “En sortant de l’école, on avait tout de suite envie d’aller rejoindre nos parents au restaurant pour les aider, que ce soit en cuisine ou en salle.” S’orienter vers une formation d’hôtellerie et restauration a été donc naturel, pour ces deux frères.

Tentazioni, c’est une histoire de famille. C’est le sentiment que l’on a envie de transmettre à nos clients. Quand ils mangent Tentazioni, on a envie qu’ils se sentent en famille.

Daniele Leopardi

Des bons produits à la carte

Pour devenir une référence de la cuisine italienne dans leur quartier, la famille Leopardi a misé sur une sélection pointue de références 100% italiennes. L’envie ? Sortir des sentiers battus et se différencier par la qualité et l’exclusivité des produits. La recherche de nouveautés complète les pépites des producteurs locaux historiques, avec lesquels ils travaillent en direct, comme le prosecco Sanfeletto que l’on peut retrouver à la cave Tentazioni et qu’ils sont les seuls à proposer à Paris.  “Notre intérêt, c’est de pouvoir transmettre aux clients, de savoir expliquer pourquoi on a choisi ces produits-là.”

Gnocchi aux cèpes et saucisse piquante de Toscane, chez Tentazioni Restaurant

Cette culture du produit, nous la retrouvons à la carte du restaurant et à emporter : les tagliatelles sont cuisinées à la truffe fraîche, importée d’Ombrie, les gnocchi aux cèpes sont accompagnés de saucisse piquante, directement dénichée auprès d’une boucherie de Toscane. Ces dernières, à la carte depuis 11 ans, sont d’ailleurs l’un des plats signatures de Tentazioni, coup de cœur de Daniele et des clients fidèles du quartier.

Le goût du partage

Loin de nous l’idée de relancer le débat diplomatique entre la France et l’Italie sur la recette des pasta alla carbonara ni celui du parmesan sur les spaghetti alle vongole, nous profitons tout de même de l’occasion d’avoir un sicilien à nos côtés, pour lui soutirer quelques conseils.

Le premier, qui tombe presque sous le sens mais qu’il paraît indispensable de rappeler pour Daniele, c’est de ne jamais casser les pâtes, comme les spaghetti, avant la cuisson parce que “ça, c’est un sacrilège.” Quant à la cuisson, il ne faut “jamais suivre l’indication sur le paquet de pâtes.” Le secret ? Retirer deux minutes au temps de cuisson indiqué et finaliser la cuisson directement à la poêle avec la sauce, pour que l’amidon des pâtes fasse le liant et apporte le côté onctueux d’un plat de pasta. Pour ce qui est du reste, utiliser les bonnes matières premières, « ça peut paraître un détail mais c’est ça qui fait la différence. » Daniele remarque d’ailleurs que les clients ont de plus en plus la culture de la vraie cuisine italienne, sont de plus en plus attentifs à la qualité et fidèles au respect des recettes. 

Le quartier de Montmartre, sinon rien

Si les racines de cette famille sicilienne sont à Palerme, c’est bien à Paris et à “Montmartre en particulier, il faut préciser”, que les Leopardi se sentent chez eux. Ce n’est donc pas un hasard si les quatre adresses Tentazioni ont pris leurs quartiers dans ce coin du 18e arrondissement. Ce choix réfléchi réside aussi, et surtout, dans l’envie de créer une complémentarité des offres, avec une déclinaison des produits, pour devenir la référence de la cuisine et du vin italien à Montmartre. Et cette fidélité au quartier, elle ne risque pas de changer. En effet, Daniele et le reste de la fratrie n’imaginent pas se développer ailleurs à court terme. L’avenir de Tentazioni s’écrira donc sur les hauteurs de Montmartre, leur quartier préféré et duquel ils ne sortent jamais !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *