Les bonnes adresses d’Amandine Lugnier

YouTube video player

Fondatrice de The Reunion et cliente epicery de la première heure (ou presque), Amandine Lugnier nous ouvre les portes de son appartement dans lequel elle vit avec toute sa tribu pour nous parler de ses adresses favorites sur epicery. 

Qui est Amandine Lugnier ?

Parisienne et maman de 3 enfants, Amandine a imaginé The Reunion, un pop-up store qui rassemble une soixantaine de marques 2 à 4 fois par an à Paris. L’idée ? Créer un lieu de rencontres et d’échanges, pour mettre en lumière les jeunes marques talentueuses dans l’univers de la mode, la décoration, les accessoires et les cosmétiques à destination des femmes et des enfants. “C’est vraiment un endroit qui réunit tout ce qui me fait plaisir et qui, j’espère, fera plaisir aux autres”, précise Amandine. 

Pour la deuxième fois, epicery a eu le plaisir de participer à l’édition “A deeper look in the community” les 4 et 5 juin dernier, à l’Atelier Richelieu. Une belle occasion de valoriser le savoir-faire de nos artisans et commerçants de quartier pendant deux jours, placés sous le signe de la gourmandise avec des dégustations de produits frais et de saison en présence de nos partenaires !

 

Amandine Lugnier et la fameuse tarte au citron Maison Mulot
Moment d'échange entre l'équipe epicery et Amandine Lugnier

Si Amandine nous a proposé de participer à cette édition, c’est parce qu’elle connaît déjà très bien epicery. Depuis quelques années, elle utilise le service pour se faciliter la vie au quotidien et pour faire plaisir lorsqu’elle reçoit chez elle. “Et je dois dire que ça nous a fait gagner beaucoup de temps”, nous confie-t-elle. Parmi les commerçants chez qui elle commande régulièrement, deux adresses sont devenues ses petits coups de cœur. 

Maison Mulot, pour les pâtisseries festives

Adresse emblématique du quartier de Saint-Germain-des-Prés dans le 6e arrondissement de Paris, la pâtisserie Maison Mulot est le rendez-vous des becs sucrés ! Depuis 1975, la Maison joue avec les codes de la pâtisserie artisanale, en lui apportant une touche de modernité. Les grands classiques côtoient les créations comme l’Amaryllis, dont Amandine est fan, imaginée autour de deux biscuits macarons parsemés de fruits secs et nougat, garnis de crème vanille et de framboises fraîches.

Tentazioni, pour les dîners improvisés

Aux commandes de l’épicerie trattoria Tentazioni, il y a une famille sicilienne attachante : la famille Leopardi avec Bruno, Silvana et leurs enfants Daniele et Francesco. Ils vous concoctent tous les jours de délicieux plats italiens : des lasagnes à la truffe, du gratin d’aubergines à la parmigiana, “ou encore des pâtes aux cèpes qui [sont] hyper bonnes”, nous affirme Amandine. L’offre traiteur est complétée par une incroyable sélection de charcuteries, fromages italiens et produits d’épicerie. 

 

Pour (re)découvrir les délicieux produits de Maison Mulot et Tentazioni,
ainsi que nos 850 artisans et commerçants partenaires, rendez-vous sur le site ou l’app epicery !

JE ME FAIS PLAISIR

No tags

Partager cet article

La Boucherie Moderne mise à l’honneur !

YouTube video player

 

Le Youtubeur Morgan Niquet a mis à l’honneur les produits de la Boucherie Moderne dans sa vidéo sur la raclette de février 2020 ! Nous sommes ravis de voir que cette boucherie, décidément moderne et dynamique, est reconnue par les plus grands gourmands pour ses produits d’exception.

Vous avez faim ? Nous aussi ! pour retrouver tous les produits de la boucherie moderne, faites un tour sur leur catalogue !

Découvrez aussi tous nos bouchers, tout aussi passionnés.

Et pour les envies de Raclette, ça se passe ici !

No tags

Partager cet article

Découvrez le Cours de Galette de Yann Menguy

YouTube video player

L’équipe d’epicery a eu la chance d’aller à la rencontre du chef pâtissier Yan Menguy, qui a ouvert la pâtisserie La Goutte d’Or au coeur du 17ème arrondissement, pour assister à la création de sa galette des rois 2020 au sucre Muscovado.

Morgan Abbou, spécialiste de la bonne chère à Paris et qui a à cœur de mettre en avant le savoir-faire des artisans et pâtissiers de Paris, nous a donc accompagnés dans cette journée d’apprentissage.

Profondément traditionnelle tout en incorporant la modernité du sucre caramélisé, la galette du chef Menguy est un témoignage de son savoir-faire et un exemple parfait des nouvelles pratiques autour de la galette des dernières années.

 

 

Un nouveau genre de pâtisserie, entre créativité et tradition

C’est avec un immense plaisir que nous assistons en effet à l’avènement d’un nouveau genre de pâtisserie : un retour vers les racines et l’histoire d’une part, avec le retour des couronnes des rois, et des recettes historiques des galettes (sèches, à la pâte d’amande, ou à la frangipane) ; tandis que la créativité trouve sa place dans des touches légères et discrètes, telles que l’utilisation d’un sucre exotique, l’ajout d’amandes entières ou torréfiées, ou encore l’utilisation de fruits secs.

 

 

Rencontre avec le chef Menguy

C’est donc fin décembre que le jeune chef nous a accueillis dans sa pâtisserie, jolie boutique blanche et bleue, où la porte s’ouvre régulièrement sur de nombreux gourmands venus réserver leurs bûches. Après avoir passé près de 3 mois à élaborer les différentes gourmandises de Noël, Yann Menguy et son équipe sont d’ores et déjà en train de travailler leurs galettes. Dans son laboratoire, à quelques mètres de là, les pâtes feuilletées se préparent, les millimètres se discutent, les fèves sont commandées et les couronnes sont arrivées il y a peu, rangées parmi tous les ingrédients.

 

 

La recette de la Galette par le pâtissier

Nous comprenons en arrivant que nous n’allons pas seulement assister à la préparation d’une galette, mais bien à la création de cette année : Yann Menguy est encore en réflexion et se pose quelques questions. Les années précédentes, le rayage de la galette leur a pris beaucoup trop de temps, et le chef souhaiterait utiliser celui-ci à apporter une touche gustative plutôt que visuelle. Comment habiller alors cette galette ? Il nous confie aussi se questionner quant à la frangipane : faut-il proposer plusieurs versions, ou se contenter d’une frangipane classique ?

Sous nos yeux, les décisions se prennent de concert avec le savoir-faire du chef : au moment d’élaborer sa frangipane, le chef hésite à y apporter de la bière brune, et se ravise soudain, remplaçant la moitié de son sucre par un Muscovado, sucre non raffiné, aux notes de réglisse et de caramel.

Alors que ses galettes se transforment au four, ce sont les amandes et les noisettes qui sont choisies par le chef en habillage. Torréfiées, simplement découpées, et déposées sur une couche de caramel sec, et caramélisées à nouveau.

Bien entendu, le résultat ne sera pas assez bien pour le chef : des détails que nous ne voyons pas, qui nous échappent tant l’odeur de sa galette nous obnubile. Le résultat sera une merveille au goût d’Amande, de réglisse, de caramel, de vanille, de beurre, même si selon Menguy, « il aurait fallu 15 minutes de cuisson, et 24h de repos. « 

Nous n’y avons vu que du feu.

Découvrez toutes les galettes de nos artisans livrées chez vous

No tags

Partager cet article